Une fille prise en photo au Parc de la Tête d'Or, par le photographe de Lyon
Emmanuel Gutman
Emmanuel Gutman

3 raisons pour lesquelles
je préfère le shooting photo extérieur

1. La lumière naturelle est plus présente dans les shooting photo en extérieur

Le problème des capteurs de basse qualité

En commençant à manipuler mon premier appareil photo, j’ai compris que la photographie reposait sur l’équilibre de la lumière. Trop de lumière crame l’image, et lui donnera cette apparence blanche aux formes indissociables. Trop peu de lumière donne un aspect sombre, un point auquel il faut prêter attention lors d’un shooting photo en extérieur. Ce qui peut parfois endommager le cliché si l’on essaye de compenser en augmentant la sensibilité du capteur (les ISO).
Mon premier appareil, c’était un bridge d’entrée de gamme, et qui datait d’il y a 10 ans. C’est dix années font la différence, surtout avec les progrès technologiques des dernières années. Donc le capteur était vraiment de basse qualité, et ça se sentait tout de suite. Les images étaient souvent trop sombres, et la moindre montée des ISO laissait place à du bruit très présent (ces petits grains qui remplacent la vraie couleur des pixels et qui donne l’impression d’une photo de piètre qualité).

Shooting photo en extérieur : le bonheur de la lumière naturelle

Avec ce premier appareil-photo, j’ai rapidement préféré organiser des séances photo en extérieur. La lumière était plus présente, plus puissante. Les ombres laissées derrière elle étaient plus douces, surtout en début et en fin de journée. Et de mon expérience, c’est toujours plus facile de devoir composer avec trop de lumière, qu’avec trop peu. L’appareil dispose de deux outils malléables pour limiter la luminosité qui vient taper le système optique : augmentation de la vitesse d’obturation et ouverture.

Le filtre à densité neutre

Ce n’est que dans quelques très rares qu’on dispose de trop de lumière ambiante. Mais cela peut toujours créer des contraintes supplémentaires. Un exemple : en milieu de journée, le soleil est au zénith et est particulièrement présent. Lors d’un shooting photo extérieur, vous souhaitez gérer la lumière mais garder une ouverture aussi grande que possible pour garder cet effet de fond flou et de sujet net. Donc vous accélérez au maximum la vitesse d’obturation. Mais ce n’est pas suffisant et le sujet est beaucoup trop blanc. Vient alors un superbe outil que j’ai pu tester l’été dernier : le filtre à densité neutre (ND). Celui-ci vient se fixer à l’avant de votre objectif et filtre simplement la lumière, pour rendre l’image plus sombre. Il existe des filtres ND de différentes ‘puissance’, donc qui filtrent plus ou moins la lumière. Et même des filtres ND variables, qui à l’aide d’une molette, permettent de modifier la densité du filtrage. Pour autant, je ne les recommande que rarement car de moyenne qualité. Et ils sont particulièrement utilisés dans la vidéo. Mais je ne suis pas le plus professionnel, je vous invite donc à visiter le site de Gobe, sur lequel j’ai acheté un filtre ND 1000, pour pratiquer de la longue exposition. Un grand succès et un plaisir fou à faire ces clichés !

Le photographe lyon Emmanuel Gutman améliore ses shootings photos à l'aide d'objets du quotidien

2.Le bonheur de la Golden Hour pour un shooting photo en extérieur

Le plus grand avantage avec la lumière naturelle, c’est d’après moi la Golden Hour. J’en parle régulièrement dans mes articles, je risque donc la redite, voici donc une tentative de courte définition. La Golden Hour est l’heure qui précède le coucher du soleil. S’il se couche à 18h15, l’heure dorée commence à 17h15, pour une heure.
Celle-ci présente de nombreux avantages pour les shooting photo en extérieur : le ciel change de couleur, et passe par de magnifiques teintes d’orange, de violet et de rose. Avec un peu de chance, les nuages se colorent aussi en violet et rose, c’est qui crée des fonds fantastiques pour un shooting photo extérieur. De plus, les ombres sont beaucoup moins intenses, et ne créent pas un effet très sombre sur les visages et peaux de vos modèles.
Le véritable inconvénient, c’est que à quelques minutes du coucher du soleil, la luminosité évolue rapidement. Vous devez donc modifier les paramètres de l’obturation et de l’ouverture de l’objectif à chaque prise de vue.

3. Une grande diversité dans les fonds de shooting photo en extérieur

Une large palette de choix

Changer de fonds, essayer de nouvelles choses avec les décors et les ambiances, c’est particulièrement important pour moi. L’expérimentation, ne jamais savoir exactement comment faire LA photo parfaite. Une opportunité qu’offre le shooting photos extérieur, c’est la diversité des choix dans les décors. Du fond de couleur uni à la nature fleurie, à la rue, à une multitude de grands immeubles, à un pont, à la mer, à un lac … Les possibilités sont si diverses ! Et au-delà d’une raison supplémentaire, c’est un conseil que je donne : offrez vous des opportunités de diversifier votre style. Organisez des prises de vues dans des lieux différents.

Séance photo en extérieur : 5 ambiances différents autour du Parc de la Tête d’Or

Prenons le Parc de la Tête d’Or, un lieu que j’apprécie et estime beaucoup en tant que photographe à Lyon, pour la simple raison qu’il est formidable pour un shooting photo en extérieur. Ce même lieu et ses alentours proches offrent une large palette de fonds. La roseraie, près de la cité internationale, offre un cadre très fleuri et coloré. J’y ai d’ailleurs organisé bon nombre de shooting photo à Lyon ! Le lac, utilisé comme cadre lors d’une journée ensoleillée, donnera un aspect de vacances magnifique à vos prises de vue. Les joggeurs connaissent bien, dans le parcours de course, une section du parc qui recrée une ambiance de forêt (à toute petite échelle !). Utilisé sous un angle intéressant, vous créerez un aspect totalement naturel et sauvage lors de votre séance photos. Les rues de Lyon 6e, à proximité des entrées du Parc, donneront un aspect photographique très urbain et en même temps désert, ce qui peut être splendide si correctement cadré ! A deux minutes montre-en-main de l’entrée principale de la Tête d’Or, la Porte des enfants du Rhône, Boulevard des Belges, se trouve le Rhône et ses quais. Vous pourriez tenter de l’utiliser durant la Golden Hour par exemple. Des reflets de l’eau, des bâtiments de la Croix-Rousse au loin, que sais-je … Vous avez là cinq possibilités de fonds en ne marchant à peine qu’un kilomètre ! Alors profitez-en !

Une fille prise en photo dans le quartier de Confluences, par le photographe de Lyon

Les fonds changent aussi en shooting photo intérieur

Vous me direz que d’un particulier à un autre, les fonds changent. Et je vous dirai que c’est plutôt vrai. C’est d’ailleurs pour cela que grand nombre de photographes cherchent pour chaque prise de vue de nouveaux décors dans de nouveaux lieux. Et ils en trouvent ! Mais en même temps, on retrouvera souvent les mêmes styles de fonds, les mêmes ambiances, les mêmes matériaux, les mêmes couleurs dans les appartements. Donc la contrainte et la répétition refont surface malgré tout. Mais ce n’est que mon avis après tout !

Ces shooting photos n’ont pas d’incidence sur le style ou la qualité de la photo !

Qu’importe le type de séance, le genre que vous préférez en tant que photographe professionnel et votre niveau d’expérience. Ce n’est pas le fait d’être dehors, dans un studio ou un appartement qui fera la différence. Cela pourrait paraître évident comme conseils mais c’est bien de le préciser. Autant en studio qu’ailleurs, vous pourrez toujours organiser une séance en tant que photographe professionnel et faire du portrait si vous souhaitez faire du portrait, faire des portraits de famille, de couple ou de mode si vous souhaitez faire des portraits de famille, de couple ou de mode … De la même façon qu’il n’y a pas de cas recommandé pour faire du portrait en solo si vous souhaitez faire du portrait en solo, entre vous et vous-même. Vous êtes le maître de votre prise de vue, et le lieu dans lequel vous le pratiquez n’a pas nécessairement d’incidence.
Alors où que vous soyez, voici mes derniers conseils. Organisez des séances en studio pour créer le book d’un artiste en mode, faites des séances pour une famille dans le cadre d’un grand cadeau. Shootez un couple ou un evjf avant un mariage, ou vous-même en solo autoportrait. Tout est possible du moment que vous comprenez que vous avez toutes les cartes en main !

Laurine, modèle du photographe lyonnais Emmanuel Gutman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.