Autoportrait du photographe à Lyon du et rédacteur du blog photographie Emmanuel Gutman
Emmanuel Gutman
Emmanuel Gutman

Matériel, expérience … 3 raisons de faire appel à un photographe d’événement

Vous organisez une conférence, un salon professionnel, un after work, un team building, un séminaire d’entreprise ou tout autre événement. Bien sûr, vous souhaitez que tout soit parfait. Le buffet a été commandé plusieurs semaines à l’avance, la salle est réservée depuis trois mois. Le choix des couleurs, le système de son, le micro, les affiches. Et puis vous vous dites que vous pourrez confier la responsabilité de faire des photos à un interne. Ou vous vous dites que vous pouvez le faire vous-même. Voici donc quatre arguments pour laisser faire un photographe d’événement prendre votre plaisir, pour le meilleur !

Le photographe d’événement gère la lumière souvent faible avec ses appareils de qualité

En boîte de nuit, dans une salle sombre ou peu illuminée, ou dans un gala en extérieur : il arrive souvent que les événements que vous organisez se passent en soirée. La lumière se fait rare, ce qui rend vos rendus de photos moins esthétiques. Du grain apparaît, les personnes en mouvement sont totalement floues … Il faut savoir jouer avec la luminosité, ce n’est pas pour rien que photo signifie lumière en Grec.
Le photographe événementiel quant à lui est habitué à traiter avec ses situations variées. Il sait s’adapter, et saura même jouer de ce manque de luminosité pour créer des effets artistiques. Un néon qui passe, un projecteur vert qui tape directement dans le capteur, une boule disco qui tourne …

Une fille dansant pendant une événement, par le photographe de Lyon Emmanuel Gutman

Profitez de votre événement, le photographe professionnel fera son travail !

Si vous avez organisé cet événement, il est probable que vous souhaitez aussi en profiter. Mais il ne faut pas sous-estimer le temps, l’énergie et la bande-passante que peut prendre cette activité. Vous aimeriez avoir des photos des intervenants ou des personnes importantes pour vos fêtes d’entreprise, mais aussi des nombreux invités. Alors vous restez concentrés, vous faites le tour de la salle à de nombreuses reprises … Le temps file, et voilà votre grande soirée déjà terminée.
En faisant appel à un photographe d’événement, vous pourrez profiter de la conférence, du team building ou du gala que vous avez préparé pendant plusieurs mois. Asseyez-vous, ou accompagnez les intervenants : le photographe connaît son métier, il a compris votre demande et saura faire jouer toute son expérience au service de cette soirée !

Le photographe d’événement dispose d’un matériel de qualité pour faire de jolies photos

D’une façon générale, de belles photos passent souvent par un bon matériel. Oui, on peut faire de magnifiques photos en noir et blanc avec l’Iphone, mais le contrôle de la lumière, la focale, l’angle, tout diffère avec un boîtier digne de ce nom (et peu importe les marques : Canon, Nikon, FujiFillms Panasonic, Sony, Olympus …). Un photographe quant à lui est équipé d’objectifs, de focales et de capteurs de bonne facture. Cela lui permettra de gérer la lumière, le fond flou, les couleurs, et l’effet de l’image à sa guise.
Un boîtier et des objectifs de bonne qualité sont d’autant plus des prérequis pour les photos en soirée. La basse luminosité peut devenir votre ennemie sans préparatif. Souvent, cela nécessite des objectifs particuliers (qui laissent passer beaucoup de lumière donc qui “ouvrent grand”). Un boîtier milieu ou haut de gamme est nécessaire, dans la mesure où son capteur doit permettre d’augmenter sa sensibilité sans créer trop de grain visuel trop vite. (on parle aussi de bruit selon le type d’appareil). Voilà une raison supplémentaire de laisser cette part de responsabilité à un photographe professionnel ou ayant l’habitude de réaliser des shootings ou des séances photos !

Un photographe événementiel à Lyon capture un homme prenant la parole, les mains serrées

Et si vous ne voulez pas entendre raison, car on n’est jamais mieux servi que par soi-même

Si jamais vous décidez de vous faire confiance jusqu’au bout plutôt qu’au photographe d’événement, voici quelques conseils si vous devez photographier en basse luminosité pour la soirée d’anniversaire de votre mère, ou pour le pot de départ de votre collègue : Commencez par mettre votre caméra en mode manuel : vous êtes à présent maître de votre appareil photo, et un grand pouvoir implique de grande responsabilité. Favorisez des ISO assez élevés (la sensibilité du capteur à la lumière), mais faites vos tests au préalable : du grain apparaît de manière plus ou moins intense plus vous montez haut dans vos nombres ! Enfin, la basse luminosité implique des concessions : ne tentez pas de faire des photos à 1/400e de seconde : favorisez des vitesses d’obturation plus lentes, entre 1/20 et 1/100e. Enfin, utilisez des objectifs à forte ouverture (f/1.4, f/1.8, f.2.8) et ouvrez aussi grand que possible : ainsi, plus de lumière viendra taper votre capteur.

Entre rouge et bleu, une fille photographie par le photographe lyonnais Emmanuel Gutman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hello ! Je tiens à préciser que j'utilise des cookies sur ce site : cela me permet de l'améliorer en fonction des réactions des utilisateurs. Si cela te convient, je te laisse cliquer sur le bouton à droite. Sinon, je suis dans l'obligation de t'inviter à quitter le site (question de légalité). Bonne navigation !